Positiver au festival Ciné’thique

Positiver au festival Ciné’thique

En quête d’un remède à la morosité ambiante ? Ciné’thique, le festival du film positif, revient les 28 et 29 janvier pour sa 12ᵉ édition à Noyal-Châtillon-sur-Seiche. L’association Déclic Éthique vous invite à découvrir une dizaine de films positifs, une cure bienvenue pour lutter contre la morosité et repartir gonflé·es à...

10 ans de Marché Noir

10 ans de Marché Noir

L’association Marché Noir fête ses dix ans aux Ateliers du Vent, du 6  au 9  octobre. Pour l’occasion, le supercollectif formé de l’Atelier du Bourg, Barbe à Papier, l’Imprimerie et la Presse Purée, s’offre un festival, et un gros livre en forme d’hommage. Rencontre dans les locaux de l’association à Villejean...

Le Pies Pala Pop Festival s’apprête à pépier au Jardin Moderne

Le Pies Pala Pop Festival s’apprête à pépier au Jardin Moderne

Des Pies Chicaillent organisent leur premier Pies Pala Pop Festival au Jardin Moderne les 24 et 25 juin. Baptiste, cofondateur de l’association, défriche la prog’ pour nous. Des Pies Chicaillent sévit depuis six ans à Rennes. À l’origine, Baptiste donc, et sa compagne Anoc, calent des dates avec les groupes qui squattent leurs playlists. « ...

Les Embellies : éclaircies prévues à partir du 5 mai

Les Embellies : éclaircies prévues à partir du 5 mai

Les Embellies reviennent percer la grisaille après deux années sur la touche. Dom La Nena, Ô Lake, Tachychardie Ensemble, Grive, Stuffed Foxes et Bantam Lyons se partageront les scènes du théâtre du Vieux Saint-Étienne et de la salle de la Cité du 5 au 7 mai. Vendredi, après une petite sieste musicale sur les pelouses du Vieux Saint-Étienne avec DJ...

[Mythos] Fracassé·es mais toujours debout

[Mythos] Fracassé·es mais toujours debout

Fracassé·es, portée par la Zamak compagnie, s’est jouée à la Paillette les 7 et 8 avril. Une pièce à l’énergie brute, juste et consciente,  qu’on avait hâte de découvrir. C’est peu dire que nous avions des attentes sur Fracassé·es, portée sur scène par la Zamak Cie. Parce que nous avions été bouleversé·es par le texte original de Kae...