Playlist #16 – Du son brut pour les truands

Parce qu’on fait du vieux avec du neuf, une playlist en mode hip-hop d’hier et d’aujourd’hui se doit de voir le jour ! Avec « Du son brut pour les truands », c’est chose faite ! Du « nouveau » pour ceux qui veulent du neuf, et du « vieux » pour dépoussiérer les sons rétro. PS : n’oubliez jamais la seule et unique règle pour nos truands :  « Parce que » ! Let’s go !

koni-coeurnwar

« Et si la mort nous tutoie, perso j’préfère le vouvoiement » K.Oni

 


De nouveaux sons bruts pour les truands


« 12 fois l’an » – K.Oni & Coeur Nwar

Parce qu’on est contents de retrouver les rennais K.Oni au micro et RezO à la prod sous le blaze de Coeur Nwar. Parce que sur l’album on croise C. Sen et Jovontae sur le même titre. Parce que l’album s’intitule 1984 et qu’on est peut-être en plein dedans. Parce que ça passe sur la même prod des toits de Rennes aux toits de Paris. Parce qu’on est tous à cran, les jeunes sont sous drogue et les vieux sous calmants ». Et que ça dure « 12 fois par an ».

 


« Sans Titre » – Sopico

Parce que Sopico a sorti son nouvel EP Ëpisode O. Parce que « Sans titre » étoffe l’autre longue liste des « Sans titre » de Grems, Doxx, K. Lamar, ou encore la Fonky Family. Parce que cette boîte futuriste fait un peu flipper dans le clip. Parce qu’en fait [attention spoiler], c’est un ascenseur. Parce qu’il s’est entouré de 5 producteurs, juste pour ce titre, dont lui-même. Parce que plusieurs mystères entourent son EP : pourquoi les trémas ? Pourquoi écrire « théme » avec un accent dans le mauvais sens ? Hein, pourquoi !? Parce que ça nous laisse… sans voix !

 

 

« A New Day » – Asethic ft LMNO

Parce qu’un feat avec LMNO, ça a (souvent) de la gueule. Parce qu’il ne faut pas oublier qu’Asethic n’est pas à son premier coup d’essai. Parce qu’on vous suggère d’écouter les albums bruts To Believe et No Handoubts pour ne citer qu’eux. Parce qu’on entre dans un territoire « bresson » à souhait ! Parce que la tension reflète bien ce morceau et les beaux jours qui arrivent. Parce que c’est le genre de son qui vous annonce une bien moche journée ! Ça fait plaiz’ non ? Allez, bonne journée !

 

 

« Yise » – Synapson ft Bongewise Mabandla

Parce que la voix de Bongewise Mabandla est juste « waw ». Parce que c’est pas vraiment du hip-hop, mais en fait si parce que le son a les mêmes caractéristiques mais parce que non c’est pas du rap et que… Bref t’as compris ! Parce que Synapson est un groupe français de « synthpop ». Parce qu’en fait, j’fais ce que je veux. Parce qu’il y a toujours une exception à la règle, oui c’est ça ! Parce que ça nous emmène en Afrique du Sud, et que ça raconte l’absence d’un père. Bref, parce que c’est bon et c’est beau, basta !

 

 

« Espoir & Peine » – Swift Guad ft Geule Blansh, JP Manova, Taïro, Youri, Fadah & Dasol

Parce que la mise en image par Nikone est bien foutue. Parce que « la cellule familiale a volé en éclats entre Papaoutai et Mama Lova ». Parce que vous avez jamais entendu JP Manova comme ça. Parce que la transition avec Taïro est, pour le coup, parfaite ! Parce qu’il y a du vocoder, et que ça alimentera le débat. Parce qu’honnêtement, j’ai pas tout compris ce que le monsieur dit et pourtant j’suis pas anti-vocoder. Parce qu’un son brut avec tous ces noms, c’est pas donné tous les jours !

 



« La Vérité sur Terre » – Krisy ft Kool A

Parce qu’en ce moment, on entend Krisy dans tous les coins de rues sonores. Parce que son album Paradis d’Amour est sorti en mars, et mérite des écoutes. Parce qu’on entend des instru me rappelant les titres sur Men In Black de Will Smith. Parce que ça crée un mélange assez dingue avec les vibes de K.O Kid, Rdoof & 1upWorld. Parce que le discours semble bien « mature » et que ça change de la température ambiante. Parce que les vérités ne sont pas toutes bonnes à rapper.

 

« Mon ombre » – La Gale

Parce qu’on est toujours accompagné par son ombre mais que La Gale la trafique comme une garagiste. Parce que La Gale revenait en plein été avec la bonne galette intitulée Acrimonium. Parce qu’on est pas non violents mais qu’on reste pacifistes. Parce qu’on aime bien le bruit des vitrines brisées et celui de ce son qui prend direct les oreilles. Parce qu’on a encore La Gale.


 Du vieux son brut pour les truands


 

« Hunger for love » – Blunted Beats

Parce qu’on commence toujours par un son de beatmaker. Check ! Parce que ça fait cinq ans. Parce que j’aime préciser la date. Parce qu’une curée de paysage allemand, ça ne fait de mal à personne. Parce que t’es prêt à kicker, avoue ! Parce qu’on a tous faim d’amour. Parce que j’aime traduire les titres anglais d’un beatmaker allemand.

 

« Le silence n’est pas un oubli » – Lunatic feat Jockey

Parce qu’on entend les meilleurs couplets de Booba de toute sa life. Parce que ce morceau a 20 ans.  Parce qu’à la base, c’est un sample de John Surman. Parce que « les menottes me serrent et les minutes me tuent ». Parce que Jockey… Parce qu’on a jamais autant parler médecine que dans ce morceau. Parce que c’est un classique qu’on ne pourra jamais oublier.

 

« The Keys » – Atmosphere

Parce que c’est un titre issu de l’album de le plus « friends family » de Atmosphere.  Parce que c’est le son farpait pour se souvenir de toutes les fois où on a paumé ses clefs. Parce que Laurent Baffie. Parce que c’est une chanson un peu mystique niveau lyrics, qui rend hommage à un ami défunt. Parce que c’est le premier track de Family Sign, album à réécouter d’urgence (non sanitaire) !

 

« Olive & Tom » – Alpha Wann

Parce que cette conversation rappée est quand même une belle trouvaille. Parce qu’en fait, c’est Alpha Wann qui fait toutes les voix et rend hommage ainsi à Biggie Small. Parce que « Pernety, Plaisance, garde le briquet, vide l’essence ». Parce que les dalleux de la balle n’en peuvent plus d’attendre comme à Amiens (dab dans l’actu). Parce qu’une main lave l’autre. Parce qu’on a tous besoin d’olives comme Tom.

 

« La Haine » – Cut Killer

Parce que c’est la plus belle hallucination auditive de toute l’histoire du hip-hop français. Non, il ne dit pas « assassin de la police ». Non je vous dis, regardez ça ! Parce qu’à la base, Cut Killer devait pas apparaître ni mixer dans le film. Parce que le destin fait bien les choses parfois. Parce que c’est l’une des rares fois avec les moments de breakdance, qu’on voit le hip-hop à l’œuvre dans La Haine. Parce que coupler du Édith Piaf et du NTM, fallait oser non ? Parce que la vache.

 

 

 

Envie de réagir ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>