10 ans de Dooinit (ou l’aventure du rap américain à Rennes)

Il y a 10 ans, Charles créait le festival Dooinit à Rennes*. Entre choix musicaux pointus, découvertes originales, mais aussi organisation de projections, de battles de danse ou de conférences, la longévité rime ici avec qualité. Rendez-vous pris du 2 au 7 avril.

 

Dooinit-festival-une

Côté images

Le lancement du festival sera l’occasion de découvrir le documentaire Give Back réalisé à l’occasion des 10 ans du festival. Mais ici pas le temps de s’endormir sur ses lauriers : le film présente surtout des actions menées par des artistes venus sur le festival. Ou comment donner en retour, et montrer le hip-hop sous l’angle de la transmission. La projection aura lieu après la conférence Black Live Matters menée par Audrey Célestine, spécialiste des questions raciales et du mouvement BLM.



■ Côté scène

Une programmation alléchante qui proposera son volet old-school à l’Antipode le vendredi 5 avril avec Talib Kweli et Masta Ace & Marco Polo, qui verra le retour de Prince Waly au Bar’expo le samedi 6. Mais la découverte est de rigueur au Jardin Moderne le 3 avec Amp Fiddler ou J Moses. Ou encore le 4 à l’Ubu pour Caleborate et Audio Push (liste non exhaustive !). Et pour danser rendez-vous à la Battle de danse Show me what you got du 6 avril au Triangle, et à la traditionnelle Block party de clôture qui aura lieu le dimanche 7 au parc des Hautes-Ourmes. Peace.

 

 

Le site du festival

* Une vaste interview à ce sujet est disponible dans notre dernier numéro papier.

Envie de réagir ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>