Dan Fante est mort et tout le monde s’en fout

Dan Fante est mort. Et personne n’en parle.

 

Peu de gens savent de qui il s’agit aussi. Fil d’actualité Facebook inondé; caché entre quelques posts sur l’appartement de Jawad, les attentats en France, en Tunisie, des commentaires sur l’actualité et des vidéos quelconques, je tombe sur un truc qui me retourne d’un coup… Dan Fante est mort.

J’avais déjà écrit quelque chose sur lui, en septembre 2014… La maison d’édition française, 13e Note, qui le publiait, était sur le point de fermer boutique… ce qui est fait depuis… et il me paraissait essentiel de partager mon intérêt pour cet éditeur et pour ce fameux Dan Fante…

Mort le 23 novembre 2015. 71 ans. Cancer.

Un grand bonhomme. Chauve. Tatoué, percé dans le pif… l’image qui vient tout de suite, c’est, en effet, celle de ce vieillard qui semble avoir 30 piges… plus rock que jamais… le regard perçant…

dan-fante_no__3651

Quand on s’imagine ce genre d’écrivain, on aurait tendance à croire que l’âge d’or est perdu passé 40 ans… que le sommet on l’atteint alors qu’on crache sur sa trentième bougie… les jambes fortes… le cœur solide, le nez poudré, les rides pas encore totalement creusées sous le poids de l’alcool et de la clope… on croirait… savez cette image de l’écrivain bohème, incompris ou toutes ces conneries… on imagine bien…

Pourtant lui, l’âge d’or c’est bel et bien à 60 piges avec tout le passé d’alcoolo, et pourtant la gueule pas si ravagée.

« J’ai une tension

De 12-8

Mon poids de forme

Est de 71,5 kilos

À soixante ans passés

Je nage vingt longueurs de piscine trois fois par semaine

Et je suis resté

Un assez bon coup au plumard

Mais bon plus on vieillit et moins ça fait de doute

Que les taches noires prolifèrent

Sur l’écran

Et les jours où il m’arrive

De marquer une petite pause

Pour regarder en arrière

Je me demande toujours

Ce que j’ai fait

Pour mériter ça

- Comment un bouffeur de merde un looser tel que moi

Ko debout

Laissé pour mort

Pourrait avoir

La moindre excuse

Pour ne pas rigoler

À s’en

Décrocher

Les miches »

 

bons-baisers-dan-fanteDan Fante est mort et personne n’en parle. Pas un article sur internet. Rien, que dalle… merde… pas un putain d’article sur internet… ou plutôt si… un seul… sur Libération, mais qui n’est plus accessible, allez savoir pour quelle putain de raison.

Dan Fante ne mérite pas ça.

Dan Fante est mort, qui veut prendre sa place ? Hein ? Qui veut ?

Je vais être franc avec vous, ça sera pas une partie de plaisir… ça sera du grand délire tellement ça ne sera pas une partie de plaisir… faudra s’accrocher sévère.

Dan Fante avait pour modèle, chez les écrivains (mais je pense qu’ils représentaient certainement aussi pour lui des modèles tout court, dans la vie et tout le bordel), son père, le célèbre John Fante, Selby JR, Bukowski et un certain… Louis-Ferdinand Céline.

Pour prendre sa place, faudra déjà se bouffer des livres à s’en faire tomber les yeux de fatigue… se déglinguer… œsophage, nez, palet, estomac, foie, tout ça… y aura tous les démons incompréhensibles qui rôderont sans cesse, lorsque l’alcool aura terminé son boulot… il faudra reboire… de nouveau… encore… encore… ça sera chauffeur de taxi, commercial pour des patrons pourris, agent de je-ne-sais-quoi… et des réveils nauséeux.

« c’est pas de tout repos d’être sincère »

Et puis y aura le plus dur. Parce que, je ne sais plus quel abruti d’écrivain avait sorti un truc du genre « pour devenir écrivain faut avoir flingué sa vie, s’être drogué, être devenu alcoolo, avoir baisé avec le plus de gonzesses possible, avoir trahi ses amis, etc, etc. » Un con… moi les gens qui disent ou croient qu’il y a une seule manière d’être écrivain je les conchie. Même s’il s’agit d’un écrivain que j’adore lire. Bref. Le plus dur pour remplacer ce bon vieux DAN. Ce sera d’écrire comme il écrivait. Un style comme peu… Les gens s’imaginent que c’est facile d’écrire sur soi… que c’est peut-être même le summum de la facilité et que « c’est bon… merde, on a pas besoin de narcissique comme ceux-là qui s’amusent à se raconter ». Mais non, c’est pas ça… l’autobiographie, ou l’autofiction (comme la tétralogie de Dan Fante : Les anges n’ont rien dans les poches, En crachant du haut des buildings, La tête hors de l’eau et Limousines blanches et blondes platines) c’est un style bien complexe, qui recèle un tas de merveilles… c’est pas de tout repos d’être sincère et plus encore « d’être sincère avec soi »… et le plus charmant, dois-je dire, dans les récits de Dan Fante, c’est bien cette incroyable sincérité, l’honnêteté formidable qui se dégage de chaque mot, chaque phrase… n’importe quel abruti croisé au coin d’une rue, dans n’importe quelle foutue ville du monde, n’est pas capable d’être sincère avec lui-même, même dans sa petite caboche, à ce point-là. C’est dire… c’est ce qui nous transporte chez Dan Fante.

Alors à qui la place maintenant ? Qui veut la prendre ? Hein ?

Ça sera pas de tout repos… parce qu’en plus de cette sincérité incroyable, y a le style… alors vous me direz, et il le disait, comme beaucoup d’autres, et je le pense aussi dans une certaine mesure… « que c’est à force d’écrire qu’on arrive à écrire »… OUI. Peut-être… mais y a bien un truc, avant, coincé quelque part dans le cul, les tripes, le ventre, le cerveau (que sais-je…) qui fait que t’as oui ou non une sensibilité faite pour écrire bien… voire merveilleusement bien (comme Céline, Fante’s family, Buko, etc.). Et ça, ça s’invente pas.

Savoir décrire la merde et te donner envie de la bouffer, c’est de l’ordre du génie, croyez-moi… Et en ce sens, Fante (le fils) et Bukowski sont les deux derniers génies de la littérature américaine. Y en aura d’autres. Bien sûr. J’espère. Justement… je le dis bien haut… et puisque personne n’a parlé de sa mort, nulle part, je le CRIE même… QUI VEUT PRENDRE SA PLACE ? Parce qu’il va manquer à la littérature.

Heureusement pour moi… j’ai acheté il y a quelques temps son dernier bouquin… Poin Dume, paru aux éditions du Seuil… je pense que je vais le garder encore quelques temps, prendre le temps avant de le lire, comme pour me rassurer, en me disant qu’il me reste toujours le dernier Dan Fante à lire.

Dan Fante est mort… ce grand écrivain. Et personne n’en parle. Merde.

 

(pp. 70-71 « Résultats d’analyses » dans Bons baisers de la grosse barmaid, 13e Note).

 

34 comments

  1. rockit /

    Toi aussi tu écris bien !

  2. Bel hommage. Quelle chance de ne pas avoir encore tout lu ! Moi je relis et relirais longtemps.

  3. Merci pour ce bel hommage, j’avais pas vu l’info, merde… Un de moins.

  4. Merde ça m’a mis une claque … merci pour ton hommage

  5. Cardon Cécile /

    Oui, c’est vrai, je m’en fous, je connaissais pas.
    Et pas d’avantage après avoir lu cet article, qui ne nous apprend pas grand chose.
    C’est pas en nous culpabilisant et en nous faisant passer pour des cons qu’on aura envie de le connaître.
    merde toi-même

    Une abrutie parmi tant d’autres

    • Cyrille Cléran /

      À l’Imprimerie, on n’aime pas trop les grossièretés gratuites… Quel genre d’information venez-vous chercher sur le site de ce webzine culturel ?

    • Philippe de Tilbourg /

      Retourne lire du Marc Levy ma chérie, histoire d’avoir un sujet de conversation dans les dîners en ville de ta race d’acculturés satisfaits… ici, tu fais un peu tache

  6. Mais si, il y a du monde qui en parle ! Comment oublier Dan Fante ? Un hommage sur http://www.apreslapub.fr/2015/11/regime-sec.html et sur http://www.apreslapub.fr/search/dan%20fante/ tous les articles consacrés à Dan depuis quelques années.

    • Cyrille Cléran /

      Merci pour ce lien à propos de feu Dan Fante qui en effet est aussi un bel hommage.

  7. Stephane C. /

    Merci pour ce billet qu il aurait sûrement aimé…ce type m’a fait chialer…comme son père…
    Qu il soit parti dans l indifférence des réseaux sociaux n est pas surprenant…quid en revanche des sites « soit-disant » culturels…ça m’a fait de la peine
    Du coup je vais me taper un grand verre de Jack en pensant à lui

  8. Chantal T. /

    Et bien moi, je dis « Chapeau, l’artiste ! » . Pas à lui, pas à cet écrivain qu’hélas, je ne connais pas, mais à vous , Sylvain . Un coup de poing, votre billet … mais qui fait du bien, et surtout … qui donne envie de lire Dan Fante . Je VOUS lirai encore, soyez-en sûr !

  9. Sylvain Bertrand /

    Cécile Cardon, je n’essayais pas ici d’être culpabilisant envers les personnes qui ne connaissent pas Dan Fante… Croyez moi. Plutôt envers les médias culturels qui ont mis plusieurs jours avant de parler de ce type qui, même si peu connu, est un grand écrivain.
    Que vous ne l’ayez pas lu… Peu m’importe. Et comme expliqué au début de l’article, il y avait déjà eu un article sur lui sur ce site… Là il s’agissait d’un hommage…
    Le style brut est un hommage aussi, je ne cherchais pas à insulter Cécile Cardon ou tout autre lecteur qui serait passé à côté de Fante. Je passe moi même à côté de bien des auteurs…
    Votre commentaire est en cela très amusant… Si ce genre d’hommage aurait plu à Dan Fante (merci Stephane C), ce genre de commentaire aussi.
    Belle soirée.

  10. JB.Phil /

    Faut-il n’être pas sincère pour que tous les médias fassent de vous des gorges chaudes?… Je ne connais pas Dan Fante, mais je sais maintenant, grâce à votre billet, qu’il me faudra le lire post mortem. Il est urgent de dresser dès maintenant la liste de tous ces écrivains talentueux et sincères qui mourront bientôt dans l’indifférence générale. On compte sur vous !

    • Dans ce cas nous avons du plain sur la planche ! Merci pour votre retour.

  11. Fabuleux écrivain, La tête hors de l’eau restera mon livre de coeur. Bruno Dante me manquera.

  12. Claire /

    Bon et bien merci FB. Je ne le connaissais pas ce gars, mais là après ce billet d’amour, je vais le mettre sur ma liste !

  13. Jerôme Leroy aussi qui lui a rendu hommage.

    http://feusurlequartiergeneral.blogspot.com/2015/11/et-en-plus-dan-fante-est-mort.html

    http://feusurlequartiergeneral.blogspot.com/2015/11/dan-fante-1944-2015.html

    Je ne connaissais pas Dan , mais John par contre : tout lu. Sûr qu’après vos billets je vais m’y mettre.
    Merci
    Nato

  14. Et bien moi, je ne le connaissais, il y a pas mais ce vibrant hommage me donne rudement envie de le découvrir

  15. Pardon, j’ai cafouillé du clavier… il y a bien longtemps que je ne lis plus que des livres pour enfants… et encore pour quelques années, le temps que le dernier se lasse des histoires du soir et que ma vie reprenne un rythme un peu plus calme, en attendant, je fais une liste de ce que je lirais quand j’en aurais de nouveau le temps, j’y ajoute donc D

  16. Anandi /

    Triste, triste nouvelle, Dan Fante était un grand (son père, John aussi d’ailleurs)mais il nous reste ses livres……

    Douce journée à tous

  17. Mathieu Fabre /

    Il y a eu un article sur le livre hebdo le jour même de sa mort. Mais bon hommage sinon !

  18. Virginie /

    A noter ce soir sur Nova, une émission consacrée à Dan Fante.

  19. Xavier /

    Merci infiniment d’avoir écrit un hommage moi aussi quand je l’ai appris ça ma fichu un sale coup dans la geule. Je me suis remis à lire des livres grâce à son père john puis j’ai découvert dan ça à été un deuxième coup de foudre. Ca ma donné envie d’écrire. Mince c’est terrible un autre grand ami passe de l’autre coté mais heureusement il reste ces feuilles emplis de force.

  20. Plexiglot /

    Merde, quelle triste nouvelle !
    Après avoir dévoré toute l’œuvre du père à la fin des années 90, début des années 2000, j’avais découvert celle du fils. Un sacré personnage ce Dan Fante à qui votre article rend un joli hommage. Mais le plus triste, comme vous le dites, c’est que personne n’en parle… Toujours les mêmes auteurs béni oui oui qui ont la faveur des médias chez nous, quelle misère culturelle. So Long Dan et merci pour ces petits morceaux d’éternité, de sang et de bile qui restent sur nos étagères pour illuminer des journées trop lisses.

  21. Elisabeth Balaguer /

    J’ai appris hier au salon du livre aux éditions C. Bourgeois (quelle horreur! – le salon du livre-) qu’il était mort. Je ne m’en fous pas puisque du coup, j’ai cherché sur le net à en savoir plus! C’est néanmoins un super hommage qu’il aurait probablement apprécié. Merci!

  22. Laurence /

    Bonjour,
    J’anime une petite chronique littéraire sur une ouèbe radio du Vaucluse,à Avignon plus précisément, la radio s’appelle « Osmose Radio » et la chronique  » Entre les lignes ». J’avais le projet, avant que Dan meure, de faire une émission sur les pères et leurs fils, je pensais aux Fante et également à Romain et Diego Gary. Le format de l’émission n’étant que de 55mn et comme je présente en général 3 livres, je ne peux me disperser trop (je le regrette beaucoup, j’adore les promenades). Me permettez-vous d’emprunter vos mots en vous citant, pour mon émission ? et bien entendu dès que le podcast est en ligne, je vous indique le lien.
    Merci d’avance.
    Laurence

    ps : Ca m’a fait de la peine que Dan s’en aille, je ne m’en suis pas foutu un seul instant.

    • Marie /

      Merci pour votre retour et demande. Sylvain Bertrand a du vous répondre. Bonne émission !

  23. QUEFFE /

    j’ai lu tout John FANTE et puis j’ai découvert qu’il avait un fils qui écrivait aussi…j’ai lu les 3 premiers livres..j’attendais les suivants et je viens de me rendre compte que j’en ai manqué quelques uns que je viens d’acheter..et j’apprends sur l’édition de poche de « Limousine etc. » qu’il est mort en 2015…pas trop surpris mais tristesse et regret de perdre un autre écrivain de chevet avec Jim Harrison….et de se dire qu’il n’y aura plus d’autres livres….

    • Chris /

      Merde je savais même pas qu’il était mort, je l’apprends à l’instant en cherchant ce qu’il avait publié récemment et « mon ami » google m’envoie une grande claque dans la gueule ! Déjà Big Jim ça a été dur, j’ai pris sur moi Lou Reed était déjà tombé et avant lui JJ Cale et puis récemment Bowie… j’ai le sentiment que ma vie de quinqua se passe au cimetière, tu parles d’une sinécure… J’aimais sa filiation, celle du sang bien sûr, celle de l’encre aussi, celle du vieux dégueulasse jamais bien loin, du classieux Selby, du maudit Céline… merde tiens même plus envie de bosser je vais lire quoi maintenant ???

  24. moisdon /

    Je ne savais pas qu’il était mort, c’est la première fois que je vois son visage.
    J’ai dévoré ses livres et ceux de son fils, fais chier ! les gens qui te construise disparaissent, qu’est qu’on va lire de bien maintenant …
    paix à son âme

  25. Merde !!!!!

    Après avoir lu John, je découvre Dan et les Editions 13e note. Je dévore tout ce qui sort de cette maison. Puis vient la mort de la petite aventure éditoriale,… fait chier. Bon, j’ai du stock d’avance, alors je prends le temps de lire le reste. Cela me prend 2 ans.

    Puis vient le temps de la carence : mercredi 21 septembre 2016.

    Je suis dans mon lit, il est 23 heures, je ferme mon dernier 13e note « De sueur et de sang » de F.X. Toole. Je pose le livre et laisse mes quelques neurones restant en activité divaguer. D’un bon je me lève et ramène mon smartphone. Que peut bien faire ce diable de Dan Fante en ce moment ? M’a t’il tricoté de la dentelle avec du fil barbelé, incrusté la plus belle perle sur une breloque en tôle d’acier?
    Je lance donc le navigateur, puis tape son prénom et son nom. J’appuie sur entrée. J’attends un peu, tient c’est un peu long ! comme si google (ne pouvant y mettre les formes) hésitait à me balancer la nouvelle en pleine gueule !
    Je reste un moment figé, ne croyant pas ce que je lis dès les premières ligne de la page de résultat. Je dis tout haut:
    - Dan Fante est mort.
    - Ben, je sais. Je te l’ai dit, me répond ma femme assise à côté, plongée dans je ne sais quel thriller historique à la mode. Je t’ai dit ça un jour au p’tit déj, tu n’y as même pas prêté attention. Comme à chaque fois que je te parle le matin d’ailleurs !
    Putain, quelle genre de taf pourri me kidnappe mon cerveau dès 6h du mat, bordel ?

    Enfin, avant de sombrer dans l’abîme de la narcose, un sentiment d’inconfort m’envahit : Dan, tes uppercuts vont me manquer !

    Merci Sylvain, dans ma tristesse, je suis content d’avoir lu ton billet avant le reste de la littérature de je ne sais quel média (que je n’ai par ailleurs même pas envie de lire).

    Sincèrement
    Arnaud

    PS. : Je crois que c’est Jerry Stahl qui a dit ce truc du genre « pour devenir écrivain détruis ta vie, trahis tes amis, perds tout ce que tu as, ruines ta santé,… »

    • Sylvain Bertrand /

      Salut Arnaud,

      Merci beaucoup pour ton commentaire. C’était en effet une triste nouvelle, mais je me régale toujours autant à lire les derniers bouquins que je n’avais encore dévoré.
      D’ailleurs, j’ai toujours POINT DUME dans ma bibliothèque, et comme une relique, je n’ose pas trop le lire encore… c’est assez amusant finalement.
      Merci pour l’info sur Jerry Stahl.

      PS. J’ai dévalisé la librairie « le monte en l’air » à Paris. C’est la seule librairie qui a racheté tout le stock de 12e note. Une mine… je te la conseille. J’espère qu’il leur en reste

  26. Eh bien vous savez quoi ? Tant qu’on continuera à parler de lui, Dan ne sera pas vraiment mort. Et quand j’ai un petit coup de blues, en plus de re-re-relire ses bouquins, il y a cette vidéo youtube comme un bout d’éternité coincée derrière la glace où il est écrit « à briser en cas d’urgence » : https://www.youtube.com/watch?v=2mVzcGiNlWk
    J’ai trouvé quelques bouquins de 13ème note d’occasion par-ci par-là, ça fait partie des grands plaisirs de nos petites vies cette quête des rêves.
    Et je suis justement en train de lire le dernier bouquin que je n’avais pas encore lu (« Limousines Blanches… »). Gloire à Dan !

  27. Par hasard la main à été attirée par un livre de poche sur une étagère au milieu de nulle parlée premier mot Dan Fante? Inconnu ben oui je retourne et je lies » mon problème cnetais les gens » la photo de l’écrivain la interpellée la seule chose rentrer vite fais et me plonger dans ce bouquin. Je l’ai avalé un trésor Rock. La tête hors de l’eau hâte de lire les autres et découvrir son père aussi.

Trackbacks/Pingbacks

  1. Un mot pour Dan... - amateurdartsamateurdarts - [...] Il n’y a pas de bon canal pour découvrir une triste nouvelle, mais ce billet était sans doute le ...

Envie de réagir ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>