Almanya, fantaisie germano-turque

Grand succès dans les salles allemandes en 2011, Almanya nous embarque avec humour et tendresse dans le microcosme d’une famille issue de la vague d’immigration des années 60-70. Réussite comique ou simple pommade politique ?

Cenk Yilmaz a six ans, et dans l’équipe de foot il doit choisir son équipe. Suis-je allemand ou turc ? Une question qu’il va renvoyer de plein fouet à sa famille, arrivée en Allemagne lorsque Hüseyin, le grand-père y était parti travailler. Le récit des générations va alors se mêler, entre flash back et époque actuelle. Jusqu’à ce que le patriarche décide d’emmener tout le monde à la rencontre de ses racines.

Le road trip finalement, c’est plutôt celui du récit du passé, où l’on comprend comment les grands parents se sont rencontrés, et puis comment ceci, et l’arrivée en Allemagne, et la désillusion légère, et puis la nostalgie. Le film se concentre sur l’histoire de cette famille, et c’est ce qui finalement sauve peut être une histoire sur un sujet qui aurait pu être traité d’une toute autre manière. Encore d’actualité, l’immigration n’est pas qu’une comédie où les gags peuvent s’enchaîner à l’infini. Car c’est sans conteste le grand atout du film : il fait rire, ou tout du moins sourire, grâce à une galerie de personnages attachants. Par contre, côté critique politique… il faudra chercher ailleurs ! Le propos du film est loin d’être revendicatif; il se propose à la manière d’une légère aventure de jouer sur ces codes là plutôt que sur d’autres, mais le réussit de manière assez habile, jouant avec l’exagération grotesque ou sur les clins d’œil aux petits moments de l’enfance. Un univers qui bascule parfois dans une certaine mièvrerie, flirtant un peu trop avec l’émotion et des rebondissements dégoulinants de bons sentiments.

En étant loin d’être de la qualité des réalisations de Fatih Hakin, autre réalisateur germano turc, Almanya n’a pas la prétention de s’ériger en brûlot politique, et il est possible de lui reprocher de n’avoir pas allié cette comédie à une réflexion un peu plus profonde sur la question de l’immigration. Résultat : un divertissement aussi léger et agréable qu’une bulle de bière mais qui n’a pas le poids idéologique d’une choucroute.


Almanya Bande annonce du film par LE-PETIT-BULLETIN

Almanya – Un film de Yasemin Şamdereli sorti le 30 mai 2012

Envie de réagir ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>