Le Vénérable W., documentaire franco-suisse de Barbet Schroeder

Le Vénérable W., documentaire franco-suisse de Barbet Schroeder

Le Vénérable W. : un documentaire choc de Barbet Schroeder sur la fabrique de la haine. La Birmanie s’étale entre le Bangladesh, l’Inde, la Chine, le Laos, la Thaïlande et la mer du Bengale. Le pays est majoritairement bouddhiste, comme en témoignent les temples, les monastères et les stupas qui colorent le paysage. Depuis 1962, le pays vit sous la...

Les états et empires du Lotissement Grand Siècle, de Fanny Taillandier

Les états et empires du Lotissement Grand Siècle, de Fanny Taillandier

Les états et empires du Lotissement Grand Siècle, de Fanny Taillandier : un essai teinté d’ironie pour réfléchir sur nos façons d’occuper le terrain et mieux appréhender ce que l’urbanisme a à nous dire sur les idéaux qui nous guident.   Voilà un ouvrage dont l’ambition est de questionner ces modes de vie d’après-guerre assez...

Django, biopic d’Étienne Comar

Django, biopic d’Étienne  Comar

Django : chronique de la vie d’un musicien exceptionnel, durant une période (1943-1945) elle-même particulièrement hors-normes. Pas facile de garder le sourire quand on joue devant une assemblée d’Allemands un peu nazis sur les bords…  Ô toi lecteur·trice plus ou moins assidu·e de L’Imprimerie Nocturne qui peut-être ignore tout du jazz...

La Traversée – Retour de bagne d’un Communard déporté, de Gérard Hamon

La Traversée – Retour de bagne d’un Communard déporté, de Gérard Hamon

La Traversée, de Gérard Hamon : un récit historique, à bord du Var, un trois-mâts chargé de Communards déportés en Nouvelle-Calédonie, puis amnistiés, qui s’en reviennent en métropole via le canal de Suez fraîchement inauguré.   « Plusieurs fois, il nous a semblé que Lemosy [le commandant du Var] intervenait, sans nous le...

De toutes mes forces, de Chad Chenouza

De toutes mes forces, de Chad Chenouza

De toutes mes forces : un film touchant sur les parcours compliqués. Pourquoi Nassim le dandy désargenté (Khaled Alouach) qui aime le beau monde et la bonne Eva (Alexia Quesnel), prototype de la jeunesse dorée qui néanmoins aime les bons esprits, ne pourraient-ils pas faire partie du même monde ? Au-delà de cette question (pas seulement rhétorique)...