Bienvenue à Suburbicon, de George Clooney et des frères Coen

Bienvenue à Suburbicon, de George Clooney et des frères Coen

Bienvenue à Suburbicon de George Clooney et des frères Coen : un film noir qui fera rire jaune les Petits Blancs… L’urbanisme est toujours politique. De façon plus ou moins tangible. Ville nouvelle construite sur un modèle un peu effrayant pour la classe moyenne américaine des années 50, Suburbicon réunit 60 000 âmes – et pas que le gratin...

La page blanche, de Pénélope Bagieu et Boulet

La page blanche, de Pénélope Bagieu et Boulet

La page blanche : une aventure existentielle sur la standardisation du moi, avec au dessin Pénélope Bagieu et Boulet au scénario.   Éloïse traverse un moment insolite. De ce qui concerne sa personnalité du moins, elle ne se souvient de rien – pas même des belles choses. Rien. Le trou noir. Elle ne se rappelle ni son nom. Ni son adresse. Ni où...

Le sens de la fête, d’Éric Toledano et Olivier Nakache

Le sens de la fête, d’Éric Toledano et Olivier Nakache

Le sens de la fête d’Éric Toledano et Olivier Nakache : une comédie où il y a à boire et à manger des plats raffinés aussi bien que des feuilletés aux anchois trop salés.   Manager une brigade réclame autorité, organisation et recul (pour hiérarchiser les tâches, rassurer le client et être efficace dans la résolution des problèmes qui...

The Square, de Ruben Ostlünd

The Square, de Ruben Ostlünd

The Square, de Ruben Ostlünd : une œuvre d’art peut-elle modifier nos consciences ? Et si oui, les musées sont-ils appelés à devenir les nouveaux temples de la spiritualité agissante ?   L’expo d’art contemporain que concocte le musée X-Royal de Stockholm, avec à sa tête Christian (Claes Bang), dandy aisé, est axée sur une œuvre...

Au revoir là-haut, de (et avec) Albert Dupontel

Au revoir là-haut, de (et avec) Albert Dupontel

Au revoir là-haut, drame français de (et avec) Albert Dupontel : Un voyage d’un siècle en arrière, remontant à un temps* que les moins de 120 ans ne peuvent pas connaître. La Der des der fut une impitoyable boucherie. Les va-t-en-guerre de tout poil et toute chapelle seraient bien inspirés de visionner les premières scènes d’Au revoir là-haut pour...