Le Bal Pirate : à l’abordage du lavoir de Chézy ?

Cela fait plusieurs dimanches qu’un collectif anime différents bars rennais. Le Bal Pirate dépose aujourd’hui dans le cadre de La Fabrique Citoyenne un projet pour le lavoir de Chézy. L’occasion pour nous de vouloir en savoir un peu plus…

bal-pirate-bandeau

  • Le Bal Pirate c’est qui, c’est quoi ?

Un collectif de 6 membres très actifs constitué en association depuis octobre 2015. L’idée est née l’été dernier après de longues discussions avec les amis sur les lieux de danse à Rennes qui sont très axés sur l’activité commerciale (discothèques, bars de nuit…). Beaucoup de nos potes déploraient le peu de lieux et temps plus conviviaux où il n’est point besoin de venir « en tenue correcte exigée » ou de faire une nuit blanche très coûteuse… On s’est donc dit que plutôt que de nous contenter de nous plaindre, nous allions essayer de faire des choses pour ceux qui, comme nous, préfèrent s’amuser autrement. En toute humilité (nous ne sommes sans doute pas les premiers à y penser et plein d’associations organisent aussi tous les jours de l’année plein de bonnes choses à Rennes) mais à notre « sauce » !

« des orchestres éphémères constitués de musiciens rennais »

Car l’idée est très simple finalement et vieille comme au moins nos grands-parents : faire danser les gens le dimanche après-midi et /ou début de soirée. Et retrouver l’ambiance des bals de village et /ou de mariage tout en proposant une programmation musicale plutôt accessible à tous sans tomber dans la variété.
Pour l’instant, on en organise un par mois et seulement en DJ Set. Mais on travaille en ce moment à produire à l’avenir des orchestres éphémères constitués de musiciens rennais.
Ce qui était important dans le projet aussi c’est de permettre aux parents de venir en famille comme les bandes d’amis. Et que les gens viennent réellement DANSER. Et c’est pour l’instant un pari réussi. Mais nous n’avons pour le moment que 3 bals à notre actif.
L’accès au Bal est gratuit et on propose aux gens de devenir adhérents de l’association pour nous permettre de pérenniser le projet : on en a une centaine à ce jour.

Lavoir_de_Chézy,_Rennes,_France

Même si ce n’était pas dans notre projet de départ, on a rapidement eu envie de pouvoir disposer d’un lieu adapté. On est pour l’instant obligé d’utiliser les bars et c’est contraignant, en particulier en terme d’espace. Et, à terme, nous souhaitons faire des bals plus souvent, notamment aux beaux jours.
Nous avons identifié le Lavoir comme lieu potentiel. Sa rénovation est coûteuse et la ville en est propriétaire : nous avons donc déposé un projet dans le cadre de la Fabrique Citoyenne. En plus, c’est l’occasion de le rendre aux Rennais, qu’ils se réapproprient à nouveau ce lieu actuellement inaccessible.
L’idée est de disposer au niveau du sol d’un lieu aménagé pour organiser des fêtes (parquet, bar et cuisine, placards et frigos). Ce dernier pourrait être loué /prêté à des particuliers (fêtes de famille, vin d’honneur de mariage, etc.), des associations voire des entreprises pour des cocktails clients.

« Préserver l’histoire de ce lieu »

Il n’y aurait pas d’activité trop tard le soir car c’est un lieu proche d’habitations. Mais il pourrait fonctionner les après-midi et le soir jusqu’à 21h30 par exemple sans problème. Surtout, ce lieu pourrait devenir une vraie guinguette comme on en trouve encore beaucoup le long de la Marne ou de la Loire mais très très peu en Bretagne. On a envie d’offrir ça aux Rennais.
À l’étage (ancien séchoir) ou dans le bâtiment annexe, un logement pourrait être aménagé. Il serait proposé à un tarif de location adapté aux associations et bars qui font venir sur Rennes des groupes, intervenants, ou artistes dans le cadre de leurs activités culturelles.
Afin de préserver l’histoire de ce lieu, il faut réfléchir à ce que sa décoration (expo de photos et /ou de matériel, fresques sur les murs, etc.) témoigne de ce qu’était le travail des lavandières aux siècles derniers. C’est également important.

  • Rennes lance ses animations du dimanche… vous aussi c’est le dimanche. Y a-t-il matière à « concurrence » ?

Notre projet est né un peu dans les même temps que l’idée de Nathalie Appéré (juillet 2015). Mais il n’y a pas de concurrence pour nous. Juste des constats convergents. L’association des « Tombées de la Nuit » va proposer des animations le dimanche et nous notre « Bal Pirate » gardera sa spécificité. Tout cela est complémentaire et ne s’inscrit pas dans le même but. La ville cherche en priorité à proposer quelque chose à valoriser pour les citybreakers, nous nous adressons plutôt aux Rennais. Rien n’empêche des gens d’aller entre l’un et l’autre si l’envie leur dit. Notre projet doit rester simple et convivial.

baluche2

  • On a vu fleurir le projet de La Basse division, plusieurs structures tentent de monter un local autogéré (Le Claps); pensez-vous vous inscrire dans cette dynamique de « réappropriation » du territoire par des citoyens impliqués dans le milieu culturel ?

Clairement, les projets de CLAPS ou de la Basse Division ont toute notre sympathie. Nous ne programmons pas de Bal dans les bars “branchés” de l’hyper centre-ville pour également proposer d’autres choses. Notre projet du « Lavoir de Chézy” s’inscrit également dans cette démarche : proposer un nouveau lieu public, enrichir l’offre sans être en concurrence avec personne. Il y a de la place pour tous les projets, ceux de la ville comme celle de collectifs plus autonomes.

  • Quel serait votre festival rennais préféré ?

Les Trans et le Grand Soufflet.

  • Et votre dernier coup de cœur culturel ?

Joker (difficile de se mettre d’accord à 6 !)


Rendez-vous le dimanche 21 février au Delta rue Legraverend pour découvrir l’ambiance de ces bals pirates !

Le site du Bal Pirate


 

Envie de réagir ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>