Dangereuses lectrices #2 : Pauline Harmange

Dangereuses lectrices #2 : Pauline Harmange

Deuxième chronique consacrée aux autrices invitées du festival de littérature féministe Dangereuses lectrices avec Moi les hommes je les déteste de Pauline Harmange. Un essai destiné à une misandrie assumée et salvatrice qui agit comme un baume libérateur.   L’essai Moi les hommes je les déteste de Pauline Harmange est sorti en 2020 aux...

Dangereuses lectrices #1 : Wendy Delorme

Dangereuses lectrices #1 : Wendy Delorme

Le festival Dangereuses lectrices se tiendra à Rennes les 25 et 26 septembre sur le thème du cœur. L’occasion réjouissante de revenir sur trois dernières parutions d’autrices et traductrices invitées. Aujourd’hui, Viendra le temps du feu de Wendy Delorme, remarquable dystopie éco-féministe et queer d’une beauté sanguine, emplie de poésie, de...

Mathilde Forget : l’autrice avec qui nous voulons vieillir

Mathilde Forget : l’autrice avec qui nous voulons vieillir

En 2019, l’autrice, compositrice, interprète Mathilde Forget sort son premier roman À la demande d’un tiers (éditions Grasset). Un opus étincelant au ton décalé. Sur fond de maladie mentale, de disparitions d’êtres chers et de souvenirs d’enfance doux-amers. Dans une famille qui sait tout mais ne dit rien.   À la demande...

Nomadland : la liberté à tout prix

Nomadland : la liberté à tout prix

Avec Nomadland, la réalisatrice sino-américaine Chloé Zhao signe une adaptation intime et atmosphérique du livre enquête de Jessica Bruder Nomadland : Surviving America in the Twenty-First Century, autour de la précarité des seniors rejetés par la société de consommation parce que leur productivité ne correspond plus à la demande. Dans Nomadland, il...

Connexion en beauté et en profondeur(s)

Connexion en beauté et en profondeur(s)

Kae Tempest est poèt·e, écrivain·e, slammeus·e et musicienn·e. Avec l’essai autobiographique Connexion, iel invite à la créativité, au partage des émotions, à l’empathie et au lâcher-prise. Inspiré·e et inspirant·e. En beauté et en profondeur(s). L’écriture, la lecture et la scène, voilà la sainte trinité de Kae Tempest, grand·e...